GAP en Grèce (2017)

INTRODUCTION

Résumé de nos rencontres en image et en chanson !

Si vous souhaitez organiser des mobilités à l’étranger avec des financements européens (ERASMUS+) pour vos élèves et étudiants,  en groupes ou en individuels,  pour des stages,  des rencontres d’acteurs,  des visites accompagnées de traducteurs,  cette rubrique est pour vous.
Le GAP histoire-géographie vous propose ici, une présentation de son travail de « premier de cordée » en Grèce, afin que ruissellent sur vous, chers collègues, les informations et les contacts.
Du 17 au 25 octobre 2017, le GAP s’est réuni à l’ouest du Péloponnèse, près de la ville de GASTOUNI (7 600 habitants). Cette semaine de travail a consisté en une rencontre avec une structure d’accueil et de son réseau d’acteurs du territoire. Entre Patras et Olympie, dans un rayon d’une heure de route, nous avons visité des entreprises (exploitations agricoles, commerces, entreprises agroalimentaires…),  interrogé des citoyens, des structures publiques (lycée professionnel, camp de réfugiés syriens, consulat de France à Patras, université…), et rencontré des stagiaires français (terminales professionnelles aménagements paysagers en stage de 3 semaines).


La structure COPAE  ILIS (Centre d’organisation, de programme et d’accueil européen)
Sur les conseils d’Éric Giordano, nous avons décidé de faire appel à COPAE-ILIS pour notre mobilité. COPAE est une organisation grecque active dans les domaines de la jeunesse, de l’éducation et de la formation.  Cette entreprise travaille dans la mobilité européenne depuis plus de 7 ans. Elle est gérée par une française, Leila El Alaoui-Kladi, professeure de français langue étrangère, également fondatrice d’un centre de langues. Cette structure propose à la fois l’accueil de groupes ou de stagiaires (même des mineurs non accompagnés), la restauration et l’hébergement (35 personnes en gîte rural -voir photos ci-dessous-, 22 personnes en appartements en ville), l’organisation des visites, la recherche de professionnels partenaires dans de multiples domaines d’activités en lien avec les  formations (agriculture, agroalimentaire, paysage, tourisme, services à la personne, développement des territoires, protection de la nature, viticulture… toutes les demandes sont étudiées par Leila qui dispose d’un réseau de professionnels grecs très étendu). La responsable et son équipe, francophones, vous accompagnent du début de votre projet  jusqu’aux visites traduites par leurs soins, de votre arrivée à l’aéroport jusqu’au bien-être quotidien dans votre logement. 


Les possibilités, les conditions de la mobilité
De multiples possibilités de séjour existent. Si vous souhaitez organiser une mobilité avec votre classe, une mobilité professionnelle en formation continue, ou envoyer des élèves ou étudiants en stage professionnel à l’étranger, COPAE pourra répondre à vos besoins. 
Nous avons, dans le cadre du GAP, bénéficié d’un financement Erasmus+ pour réaliser notre congrès d’une semaine. Les conditions de ce financement européen (plan Cannelle 2016-2018) sont de réaliser une mobilité d’au moins 5 jours de travail sur place. Pendant cette semaine, nous avons par exemple cohabité avec des élèves de terminale professionnelle en aménagements paysagers, présents pour un stage de 3 semaines.


Le réseau d’acteurs (du local au départemental)
Leila dispose d’un réseau d’acteurs extrêmement diversifié, qui nous a permis une analyse du territoire. Elle connaît en tant qu’habitante et entrepreneure un grand nombre de professionnels ouverts à l’accueil de stagiaires. Vous trouverez dans les pages qui suivent les témoignages des personnes que nous avons rencontrées, du consul de France à Patras aux réfugiés syriens, du travailleur albanais au conseiller pour l’éducation du parti  politique Syriza… sous forme de compte-rendu écrits, de ressources audio (enregistrements), et de photographies. 

Qu’avons-nous découvert après une semaine de travail sur le terrain ?
(Cliquez sur les images pour lire la suite)

 

Dans la rue commerçante de Patras, 3ème ville du pays

 

 

Peu avant la récolte de l’olivier

 

  • L’école et l’enseignement : élève, parent d’élève, directeur de lycée professionnel, formateur, conseiller du gouvernement sur l’éducation, une photographie de l’école et du système de formation professionnelle.  

 

Danse folklorique dans le gymnase de l’établissement professionnel visité

 

  • Les réfugiés : la Grèce est un pays au cœur de la crise migratoire. État des lieux avec le coordinateur d’un camp de réfugiés syriens. 

 

  • Le tourisme : activité phare d’un pays au patrimoine exceptionnel, la Grèce accueille plus de 20 millions de touristes internationaux (plus de deux fois sa population). 

 

Touristes au pied de l’Acropole

  • L’environnement : la difficulté de protéger l’environnement dans un contexte de crise. 

 

Vue du parc naturel national de Kotyhi Strofylia